Les types d’investissements immobiliers

20 septembre 2020 Par Claudine Rivière Non

Il existe de nombreux types d’investissement dans l’immobilier. Chacun avec ses avantages et ses inconvénients. Toutefois, les objectifs principaux restent les mêmes, à savoir constituer un patrimoine et diversifier ses sources de revenus.

L’immobilier résidentiel

C’est assurément le meilleur investissement qui soit : acheter un immobilier pour en faire votre résidence principale. L’inconvénient dans ce type d’investissement est qu’il faut faire un apport personnel conséquent pour bénéficier du prêt bancaire. Cependant, il vous dispense du paiement de loyers pour le restant de vos jours. Pendant une dizaine d’années, vous allez payer les mensualités de la banque et après, vous êtes tranquille dans votre domicile.

L’immobilier à des fins d’investissement

L’objectif ici est d’investir en vue de constituer un patrimoine qui pourra être une source de revenus complémentaires. Le rendement est de l’ordre de 3 à 5 % et permet d’arrondir les fins du mois. Cela peut être aussi une aide précieuse en cas de perte d’emploi ou à la retraite, car la pension est généralement insuffisante. Ce patrimoine peut également être légué à la descendance ou aux ayants droit.

Les types d'investissements immobiliers

Immobilier défiscalisé

L’investissement locatif peut être fait en vue d’alléger la charge fiscale. Avec la loi Pinel, l’investissement immobilier permet de bénéficier d’une exemption de fiscalité sur une période allant de 6 à 12 ans. Pour y bénéficier, vous devez investir dans une localité qui bénéficie de cette loi et avoir un bilan énergétique conforme à certaines normes. Avec la loi Malraux, l’investisseur bénéficie d’une réduction d’impôt sur la facture des travaux de rénovation. Ce montant est plafonné à 100 000 euros et il est déductible d’impôt.

Immobilier à travers le crowdfunding

Ce concept est assez récent. Le crowdfunding permet à des particuliers de se regrouper afin d’investir dans l’immobilier. Dans ce mode d’investissement, chacun participe selon ses capacités au financement de promoteurs immobiliers. Chacun est libre d’investir dans le programme qu’il souhaite financer. Le coût est relativement bas, car l’investissement commence à partir de 1000 euros et le rendement est de l’ordre de 7 à 10 %.