Rentabilité d’un investissement immobilier

20 septembre 2020 Par Claudine Rivière Non

La rentabilité permet de calculer la performance de l’investissement immobilier. Il existe la rentabilité brute, la rentabilité nette de charge et la rentabilité nette-nette.

La rentabilité brute

Le but d’un investissement est d’avoir un retour sur investissement et de faire des profits sur le long terme. Dans l’investissement locatif, c’est le rendement du loyer qui est le premier facteur à considérer. En gros, c’est un rapport entre le loyer et le coût total de l’investissement.

Le calcul de base de la rentabilité brute se fait en tenant compte du loyer et du prix de l’immobilier. Elle est obtenue par la formule : loyer annuel/prix du logement x 100. Il s’agit ici de rendement mensuel. Pour avoir le rendement sur plusieurs années, vous devez calculer le loyer annuel et le multiplier par le nombre d’années souhaité avant d’appliquer la formule.

Par exemple : un appartement acheté à 200 000 euros et loué à 1000 euros par mois rapporte : 12000/200000 x 100 = 6 %. La rentabilité est donc de 6 %. Et ce taux reste invariable tant que le loyer ne change pas. Pour avoir la rentabilité sur 10 ans, nous aurons : 1000 euros x 12 x 10 = 120 000 (loyer sur dix ans). L’investissement brut sera de 120 000 euros/2000000 x 100 = 6 %.

Rentabilité d'un investissement immobilier

La rentabilité nette de charge

Pour avoir la rentabilité nette, vous allez additionner les charges et les impôts que vous allez soustraire des loyers avant d’appliquer la formule. Reprenons l’exemple ci-dessus avec des charges diverses de 200 euros et un impôt de 100 euros, ce qui fait 300 euros au total.

La rentabilité nette sera alors de (1000-300) x 12/200 000 x 100= 4,2 %

La rentabilité nette-nette

Pour avoir la rentabilité nette-nette, vous devez intégrer les avantages fiscaux à la rentabilité nette de charge. Il s’agit des travaux et des intérêts d’emprunt qui sont déductibles du loyer lors de la déclaration de revenus. Il existe aussi d’autres dispositifs qui permettent de bénéficier d’autres avantages qui pourront être pris en compte dans ce calcul.